Bruxelles,
04
Juin
2020
|
16:44
Europe/Brussels

Transport ferroviaire sans CO2 pour Mercedes-Benz Cars en Allemagne et en Autriche

Résumé

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie commerciale durable, Mercedes-Benz Cars franchit une nouvelle étape vers une mobilité neutre sans CO₂ : depuis le début de l'année, toute la logistique du transport ferroviaire de Mercedes-Benz avec la Deutsche Bahn a été convertie en sources d'énergie non émettrices de CO₂. Cela signifie que tous les matériaux de production pour les usines de voitures particulières Mercedes-Benz en Allemagne, ainsi que pour l'usine de Kecskemét, en Hongrie, sont désormais transportés par chemin de fer en utilisant l’énergie verte.

Mercedes-Benz Cars travaille en permanence pour optimiser son réseau logistique á l’échelle mondiale. L'entreprise n'a cessé, en particulier, d'étendre son utilisation du réseau ferroviaire et se concentre sur les innovations durables et numériques. Avec son partenaire logistique la Deutsche Bahn, Mercedes-Benz Cars a désormais franchi un nouveau cap dans sa logistique amont : son transport ferroviaire de composants automobiles est désormais sans CO₂. Cela vaut pour les usines Mercedes-Benz de Brême, Rastatt, Sindelfingen, Hambourg, Kuppenheim, Untertürkheim et MDC Power GmbH à Kölleda (Allemagne), ainsi que pour l'usine de Kecskemét (Hongrie). Le transport ferroviaire se traduit par environ 270 chargements de camions par jour qui ne nécessitent plus de transport terrestre.

Jörg Burzer, membre du Comité de direction de Mercedes-Benz AG, responsable de la production et de la chaîne logistique : « La durabilité a toujours fait partie intégrante du réseau de production mondial de Mercedes-Benz Cars. La réduction de CO₂ est l'une de nos principales priorités et nous nous y attelons systématiquement dans nos plus de 30 usines et dans notre logistique. Notre objectif est de parvenir à un mix de transport plus durable et respectueux de l'environnement sur l'ensemble de notre réseau logistique mondial. La conversion au transport ferroviaire non émetteur de CO₂ est une étape très importante à cet égard. »

L'énergie verte que l'entreprise utilise pour son transport ferroviaire en Allemagne et en Autriche provient uniquement de sources d'énergie renouvelables nationales. La plus grande partie de l'énergie verte est actuellement produite dans des centrales hydroélectriques.

Elke Pusskeiler, responsable de la gestion de la chaîne logistique chez Mercedes-Benz Cars : « Nos concepts logistiques sont axés sur les émissions de CO₂, ainsi que sur les coûts, la durée et la qualité du transport. Lors de la sélection de nos prestataires de services logistiques, la durabilité est un critère important – cela peut aller de l'utilisation d'équipements respectueux de l’environnement au déploiement de camions à faibles émissions conformément à la dernière norme européenne ou à l'utilisation de technologies d'entraînement alternatives ».

La durabilité chez Mercedes-Benz Cars

Dans le cadre de son initiative « Ambition2039 », Mercedes-Benz Cars a fixé des objectifs globaux de protection du climat : l'entreprise vise ainsi à proposer un parc de véhicules neufs entièrement neutre en CO₂ d'ici 2039. Dès 2030, plus de la moitié de ses véhicules en circulation devraient être équipés d’un système d'entraînement électrique – un chiffre qui comprend toutes les voitures particulières électriques et les hybrides rechargeables.

La production neutre en CO₂ est une étape importante : à partir de 2022, toutes nos propres usines de voitures et camionnettes de Mercedes-Benz seront entièrement neutres en CO₂. De nouvelles usines sont d’ores et déjà prévues selon ce principe. À l'usine Mercedes-Benz de Sindelfingen, l'usine 56, qui sert de modèle pour les futures usines en termes de technologies de production de pointe, de protection de l'environnement et de conservation des ressources, sera alimentée en énergie neutre en CO₂ dès le début de ses activités. Un système photovoltaïque a été installé sur le toit, qui fournit à l'usine 5000 MWh d'énergie verte autoproduite par an. L'usine intelligente de Hambach (France) s'approvisionne déjà en énergie renouvelable (énergie verte, biogaz) et produit sur une base neutre en CO₂. L'usine Mercedes-Benz de Jawor (Pologne) produira également à l'avenir sur une base neutre en CO₂.

En Allemagne, Mercedes-Benz AG obtiendra également de l'énergie des parcs éoliens allemands, qui perdront leurs subventions en 2020 en vertu de la loi allemande sur les énergies renouvelables EEG. Mercedes-Benz AG est le premier grand client industriel à s’approvisionner en électricité à partir de cette source et assure ainsi l'exploitation à long terme de six parcs éoliens dans le nord de l'Allemagne.