Bruxelles,
20
Février
2020
|
14:58
Europe/Brussels

Des résultats 2019 solides pour Daimler Trucks

En 2020, focus sur les gains de performance et les mesures encourageant la neutralité CO2

Résumé
  • 2,5 milliards d’euros de bénéfices – troisième meilleur résultat de l’histoire de Daimler Trucks
  • Un chiffre d’affaires de 40,2 milliards d’euros, supérieur à celui de l’an dernier
  • Des ajustements de capacité apportés au 3e trimestre 2019 à la suite de ralentissements sur certains marchés-clés
  • En 2020, de nouveaux produits prêts à être lancés dans plusieurs régions essentielles : le nouvel Actros en Europe et au Brésil, un portefeuille de produits entièrement revu en Inde
  • Des investissements annuels de près de 1,7 milliard d’euros consentis dans les technologies d’avenir pour 2020 et 2021
  • D’ici la fin 2022, une réduction des coûts d’environ 550 millions d’euros en Europe grâce à de nouvelles améliorations de l’efficacité
  • Martin Daum, Président du Conseil d’administration de Daimler Truck AG : « 2019 a été une excellente année pour Daimler Trucks. Nous avons réalisé un résultat positif de 2,5 milliards d’euros. Nous avons fait front aux vents contraires qui ont secoué l’économie de certaines régions-clés et nous y avons adapté notre production. Notre volonté reste de réduire nos coûts en permanence et nous nous y tiendrons. C’est pourquoi nous avons intensifié nos mesures d’optimisation. Nous conserverons notre position de leader de la transformation de notre secteur d’activité. La clé du succès réside dans l’investissement massif de nos bénéfices dans les technologies d’avenir. Cette approche est indispensable pour la réussite de notre transformation durable et la création du mode de transport de demain, sans émissions, automatisé et connecté.

Stuttgart – Daimler Trucks a clôturé l’exercice financier 2019 sur un résultat positif malgré un contexte difficile. Affichant un bénéfice d’exploitation (bénéfice avant intérêts et impôts, EBIT) de 2,5 milliards d’euros, 2019 a été le troisième exercice financier le plus fructueux de l’histoire de la division, en dépit d’une baisse par rapport à 2018 (-11 %). Le chiffre d’affaires s’est élevé à 40,2 milliards d’euros, soit un résultat supérieur à celui de l’exercice précédent (qui, à titre comparatif, s’élevait à 38,3 milliards). Le rendement des ventes pour 2019 était de 6,1 pour cent (-1,1 pour cent par rapport à 2018).

À partir du troisième trimestre 2019, l’entreprise a perçu les premiers signes d’une normalisation économique sur certains marchés-clés et a immédiatement réagi. À titre d’exemple, la demande, pourtant soutenue en début d’année, en particulier en Amérique du Nord, en Europe et au Japon, s’inscrivait en baisse à la fin 2019. Dans l’ensemble, après l’année record qu’avait été 2018, les ventes de Daimler Trucks se sont affichées en recul de 6 pour cent, à 488 500 unités en 2019 (contre 517 300). Daimler Trucks a dès lors adapté sa production globale en conséquence durant le troisième trimestre 2019. Compte tenu du caractère cyclique de l’activité propre aux véhicules utilitaires, l’évolution des ventes doit être considérée comme normale et courante pour le secteur.

Pour 2020, Daimler Trucks anticipe une poursuite de la normalisation de la demande, particulièrement élevée ces dernières années. Sur les marchés majeurs actifs dans la vente de camions, l’entreprise s’attend à des conditions économiques générales plutôt défavorables. En Amérique du Nord, l’entreprise table sur une diminution significative du marché des poids lourds (Classe 8). La référence comparative est le niveau très élevé atteint en 2019. Dans une UE30 (UE, Royaume-Uni, Suisse et Norvège) économiquement affaiblie, la demande de poids lourds devrait se contracter de façon significative par rapport au résultat substantiel de l’an dernier. Au Brésil, les ventes de poids lourds devraient se maintenir de justesse au même niveau que l’an dernier, après la reprise dynamique des années précédentes. Au Japon, nous prévoyons une diminution sensible de la demande de poids lourds.

Martin Daum, Président du Conseil d’administration de Daimler Truck AG : « 2019 a été une excellente année pour Daimler Trucks. Nous avons réalisé un résultat positif de 2,5 milliards d’euros. Nous avons fait front aux vents contraires qui ont secoué l’économie de certaines régions-clés et nous y avons adapté notre production. Notre volonté reste de réduire nos coûts en permanence et nous nous y tiendrons. C’est pourquoi nous avons intensifié nos mesures d’optimisation. Nous conserverons notre position de leader de la transformation de notre secteur d’activité. La clé du succès réside dans l’investissement massif de nos bénéfices dans les technologies d’avenir.

Cette approche est indispensable pour la réussite de notre transformation durable et la création du mode de transport de demain, sans émissions, automatisé et connecté. »

Des améliorations convenues sur le plan de l’efficacité pour garantir les investissements futurs

En novembre 2019, à l’occasion de la Journée du marché des capitaux, Daimler Trucks a clairement indiqué vouloir réduire ses coûts variables et fixes. En dépit de la réussite d’initiatives antérieures, la rentabilité de l’entreprise n’est pas encore satisfaisante d’un point de vue commercial. Des actions s’imposent. C’est pourquoi Daimler Trucks a lancé une série de mesures extensives visant à améliorer l’efficacité au sein de l’entreprise tout entière. L’accent est mis ici sur le système commercial européen. « STREAM 2 » a pour ambition de réduire les coûts liés au personnel à concurrence de 300 millions d’euros d’ici 2022. Les mesures mises en place par Daimler AG ont fait l’objet de négociations avec les représentants des travailleurs dans le cadre d’une convention collective d’entreprise couvrant toute l’Allemagne. En outre, les coûts variables doivent être réduits de 250 millions d’euros pour la fin 2022. À titre d’exemple, citons un nouveau module d’épuration des gaz d’échappement - un composant-clé particulièrement coûteux d’équipement des camions modernes -, sensiblement plus puissant tout en affichant un prix plus avantageux.

D’importants investissements pour parvenir à une gamme de produits neutres en CO2

Grâce aux optimisations ainsi planifiées, Daimler Trucks poursuit la transformation de son business model, dans l’optique d’un avenir neutre en CO2 au niveau local. C’est là l’objectif premier de la stratégie d’entreprise durable. En 2020 et 2021, les divisions Daimler Trucks et Daimler Buses investiront conjointement un montant annuel moyen de 1,7 milliard d’euros environ dans leurs activités de recherche et développement. Daimler Trucks envoie ainsi un signal clair : l’entreprise entend mener la transformation du secteur en consentant d’importants investissements dans les nouvelles technologies d’avenir. L’objectif est de parvenir à lancer sur les routes une flotte neutre en CO2 (« du réservoir aux roues ») et équipée de moteurs électriques, sans oublier la poursuite de l’automatisation et de la mise en réseaux des camions et des autobus/autocars.

D’ici 2039, Daimler Trucks ne veut plus proposer que des véhicules totalement neutres en CO2 sur ses trois marchés d’Amérique du Nord, d’Europe et du Japon. Dès 2022, le but est d’inclure des véhicules équipés de série de moteurs sur batterie dans son portefeuille de produits proposés sur ces trois marchés majeurs. Dans la seconde partie de la décennie 2020, Daimler Trucks veut étendre son portefeuille de production de série pour y inclure des camions électriques fonctionnant sur le principe de la pile à combustible. L’objectif est de leur permettre de rouler à l’hydrogène liquide. Et le but ultime est d’instaurer un mode de transport routier totalement neutre en CO2 d’ici 2050. En outre, toutes les usines européennes des divisions Daimler Trucks & Buses adopteront la neutralité carbone pour la production de véhicules, s’alimentant de sources renouvelables pour toute leur consommation d’énergie d’ici 2022.

Des produits innovants pour les clients qui font bouger le monde

Daimler Trucks et ses marques solides proposent d’excellents produits partout dans le monde, lui assurant sa place de leader incontesté du secteur et plus grand fabricant mondial de véhicules utilitaires de plus de 6 tonnes. Au début de l’année 2019, le nouveau Freightliner Cascadia a fait sa première apparition mondiale en grande pompe. Dévoilé à l’occasion du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, ce camion équipé de série d’un mode de pilotage partiellement automatisé (SAE niveau 2) a été récompensé par de nombreuses distinctions, y compris le prix de « Best Transportation Technology ». Le nouveau Cascadia a ensuite été lancé en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le nouveau Mercedes-Benz Actros a été mis en production à Wörth en mai 2019. Des journalistes spécialistes de l’utilitaire issus de 24 marchés européens l’ont élu « International Truck of the Year 2020 ». Le nouveau Mercedes-Benz Actros permet à Daimler Trucks de croire en sa capacité à améliorer sa position sur le marché européen.

Le nouvel Actros a également connu un lancement réussi au Brésil. En octobre 2019, lors de « Fenatran », le plus grand salon d’Amérique latine dédié aux utilitaires et au transport, Mercedes-Benz do Brasil a présenté le nouvel Actros produit au Brésil. Ce poids lourd a été spécifiquement développé pour le marché latino-américain tout en utilisant des technologies disponibles partout dans le monde, comme la MirrorCam. Alors que son lancement commercial est prévu en 2020, l’Actros établira une nouvelle référence en termes d’efficacité, de sécurité et de mise en réseau pour le marché brésilien.

Sur l’important marché indien, outre la mise en œuvre de la nouvelle norme d’émission de gaz d’échappement Bharat Stage VI (BS VI), Daimler Trucks a intégralement renouvelé la gamme de produits de sa marque BharatBenz, présentée en janvier 2020. Avec ses 13 nouveaux poids lourds et camions de tonnage moyen, BharatBenz satisfait à la nouvelle norme indienne d’émissions BS VI sur la base de la technologie Euro 6. Parallèlement, elle offre à ses clients de nouveaux standards de référence : le service en temps réel Truckonnect embarqué et des cabines plus confortables que celles des concurrents locaux. Sur le marché japonais, les clients peuvent s’acheter le poids lourd FUSO Super Great équipé d’un pilotage automatique partiel (SAE Niveau 2) depuis octobre 2019.

L’E-Mobility Group lance une initiative globale en faveur de l’infrastructure de charge des camions électriques

Daimler Trucks est un pionnier de la mobilité électrique : d’une part, le groupe met des camions électriques dans le monde entier, et de l’autre, il propose un écosystème complet intégrant des services de consultance et d’infrastructure pour ses clients d’utilitaires électriques. L’E-Mobility Group de Daimler Trucks & Buses vient désormais de lancer son initiative mondiale « eTruck Charging Initiative » pour la création d’une infrastructure de charge pour les camions électriques sur batteries. Dans un premier temps, l’accent sera mis sur les stations de charge installées dans les dépôts de nos clients. Dans le cadre de cette initiative, l’E-Mobility Group réunit les principaux acteurs du segment : les utilisateurs de camions électriques, les gestionnaires de réseaux de distribution, les fournisseurs d’énergie, les fabricants de matériel de charge et les fournisseurs de logiciels de gestion des systèmes de charge.

Ces activités sont actuellement concentrées sur les États-Unis et l’Europe. Le Japon sera le prochain marché à suivre. L’E-Mobility Group réunit le savoir-faire mondial de Daimler Trucks & Buses en matière d’e-mobilité depuis 2018 et définit la stratégie relative aux composants et produits électriques dans les différentes marques et les divers segments. Comme avec la stratégie de plateforme mondiale pour les véhicules conventionnels, l’E-Mobility Group met au point une architecture électrique intégrée en exploitant au maximum les synergies et en optimisant l’utilisation des investissements.

Daimler Trucks et Torc Robotics intensifient leurs essais de conduite ultra-automatisée

En septembre 2019, Daimler Trucks et Torc Robotics, leader de la conception de logiciels de pilotage autonome, ont lancé le développement et la mise à l’essai sur routes publiques de camions équipés de la technologie SAE Niveau 4. Les premiers itinéraires choisis empruntent des autoroutes du sud-ouest de la Virginie, à proximité du siège de Torc Robotics. D’autres itinéraires, dans d’autres États américains, suivront bientôt. Début 2019, lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, Daimler Trucks a annoncé un investissement de plus de 500 millions d’euros (environ 570 millions de dollars US) pour développer des camions ultra-automatisés au cours des prochaines années. En juin 2019, Daimler Trucks a mis sur pied l’Autonomous Technology Group pour cette mission. En partenariat avec sa filiale Torc Robotics, rachetée au printemps 2019, cette organisation globale combine un savoir-faire et une expérience de portée mondiale dans le développement des systèmes de conduite automatisés. Le groupe est responsable de la stratégie globale d’implémentation des systèmes ultra-automatisés chez Daimler Trucks.