10
Octobre
2008
|
02:00
Europe/Brussels

Camions EEV Mercedes-Benz BlueTec

· Actros EEV disponible dès l'automne 2009

· Solution de conversion proposée pour les Actros BlueTec 5 livrés après 2005

· Emissions de particules réduites d'un tiers par rapport à Euro5

En Allemagne, le débat est actuellement ouvert quant à la promotion des véhicules commerciaux répondant à la norme d'émissions EEV (Enhanced Environmentally-friendly Vehicle), définie sur base volontaire et qui s'inscrit en complément des normes d'émissions Euro5. Des subsides sont attribués à ces véhicules aux Pays-Bas. Les limites d'émissions de particules exigées par la norme EEV sont inférieures d'un tiers environ à celles de la déjà très stricte norme Euro5. Les camions Mercedes‑Benz EEV seront commercialisés dès octobre 2009.

La gamme des véhicules BlueTec EEV disponibles en usine comprend les Mercedes-Benz Actros de 300 kW (408 ch), 320 kW (435 ch) et 335 kW (456 ch) ainsi que les Mercedes-Benz Axor de 210 kW (286 ch) et 240 kW (326 ch). La technologie permettant de répondre aux exigences de la qualification volontaire EEV repose sur la nouvelle technologie diesel BlueTec 5 de Mercedes-Benz. Un traitement postérieur additionnel des gaz d'échappement n'est pas nécessaire. Les Mercedes-Benz Actros BlueTec 5 livrés après 2005 sont déjà prêts à recevoir la technologie EEV et pourront être transformés dans les ateliers Mercedes-Benz à partir d'octobre 2009. Ces véhicules recevront ensuite un certificat EEV. Cette solution de conversion repose sur la technologie BlueTec 5 et ne nécessite que des adaptations mineures au niveau matériel ou sur le plan électronique.

Mercedes-Benz envisage également d'introduire des solutions EEV sur la base de la technologie BlueTec 5 pour les Atego de 12 tonnes équipés de moteurs de la série 900.

En termes de maintenance, d'intervalle d'entretiens, de consommation de carburant, de poids et d'encombrement, la solution EEV proposée par Mercedes-Benz est totalement identique à la technologie éprouvée BlueTec 5. Les solutions EEV s'accompagnant d'un traitement postérieur additionnel des gaz d'échappement ne s'avèrent guère intéressantes pour la majorité des flottes de camions car leur coût, leur poids, leur encombrement, leur maintenance et peut-être même leur consommation supérieure de gazole possèdent un effet négatif sur le plan économique général.

De plus amples informations sur Mercedes-Benz sont disponibles sur le site www.media.mercedes-benz.be / www.media.daimler.com