Bruxelles,
04
Novembre
2019
|
14:00
Europe/Brussels

Daimler Trucks & Buses vise un parc de véhicules neufs totalement neutre en carbone sur ses principaux marchés d’ici 2039

Résumé
  • Ambition : d’ici 2039, les nouveaux camions et bus destinés aux trois marchés majeurs que sont l’Europe, le Japon et l’ALENA se caractériseront par une utilisation neutre en CO2 « du puits à la roue »
  • Des véhicules 100% électriques en série d’ici 2022 dans toutes ces régions clés
  • Daimler Trucks est déjà un pionnier dans le domaine des camions électriques ; depuis 2018, Daimler Buses produit des bus urbains électriques en série
  • Présentation en première mondiale du prototype à pile à combustible « Vision F-Cell » de la marque FUSO au Tokyo Motor Show du Japon – renforcement des activités dans le domaine de l’hydrogène
  • Une production de véhicules à hydrogène de série d’ici la fin des années 2020
  • Des usines de production neutres en CO2 en Europe d’ici 2022 – tous les autres sites suivront
  • Martin Daum, membre du Directoire de Daimler AG, responsable de la division Trucks et Buses : « Chez Daimler Trucks & Buses, nous sommes clairement attachés aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat et à la décarbonisation de notre secteur. Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est notre but ultime. Nous ne pourrons toutefois l’atteindre que si des conditions concurrentielles sont réunies pour nos clients en termes de coûts et d’infrastructures. Seuls des moteurs 100% électriques ou à hydrogène permettront de parvenir à des transports réellement neutres en CO2. »

Stuttgart/Berlin – Daimler Trucks & Buses, l’un des plus grands constructeurs de véhicules utilitaires au monde, poursuit une stratégie d’entreprise durable et a pour objectif de ne proposer d’ici 2039, sur les trois principaux marchés que sont l’Europe, le Japon et l’ALENA, que des véhicules neufs dont l’utilisation (« du puits à la roue ») est neutre en carbone. Dès 2022, l’offre de véhicules de Daimler Trucks & Buses dans les principales régions de vente que sont l’Europe, le Japon et les États-Unis comprendra des véhicules de série dotés d’un moteur 100% électrique. D’ici la fin de la prochaine décennie, Daimler Trucks & Buses ajoutera à son offre des véhicules de série propulsés à l’hydrogène. Cette semaine, Daimler Trucks & Buses a présenté en première mondiale le prototype à pile à combustible « Vision F-Cell » de la marque FUSO au Tokyo Motor Show du Japon, renforçant ainsi ses activités dans le domaine de l’hydrogène. De plus, toutes les usines de production européennes de Daimler Trucks & Buses seront neutres en CO2 d’ici 2022. Tous les autres sites suivront ensuite.

Martin Daum, membre du Directoire de Daimler AG responsable de la division Trucks & Buses, a déclaré aujourd’hui lors de son discours d’ouverture au Congrès allemand de la logistique à Berlin : « Chez Daimler Trucks & Buses, nous sommes clairement attachés aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat et à la décarbonisation de notre secteur. Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est notre but ultime. Nous ne pourrons toutefois l’atteindre que si des conditions concurrentielles sont réunies pour nos clients en termes de coûts et d’infrastructures. Étant donné qu’il faudra près de dix ans pour assurer un renouvellement complet de la flotte pour 2050, notre ambition est de proposer, d’ici 2039, des véhicules neufs localement neutres en CO2 “du puits à la roue” sur nos trois principaux marchés. Seuls des moteurs 100% électriques ou à hydrogène permettront de parvenir à des transports locaux réellement neutres en CO2. Nous avons été le premier constructeur à nous engager sérieusement dans la mobilité électrique pour les poids lourds, ce qui fait de nous des pionniers au service de nos clients dans tous les segments. Avec notre approche globale en matière de mobilité électrique dans le secteur des bus, qui consiste en un bus urbain électrique et des services de conseil, nous contribuons déjà de manière significative aux transports publics du futur sans émissions locales ainsi qu’à la préservation de la qualité de l’air en milieu urbain. »

« Vendre des camions et des bus localement neutres en CO2 n’est pas chose aisée, car même en 2040, malgré tous les efforts déployés par les constructeurs, les coûts d’acquisition et d’exploitation des camions et bus équipés d’un moteur électrique seront toujours plus élevés que ceux des véhicules diesel. Nous avons donc besoin de mesures incitatives de la part des pouvoirs publics afin de rendre compétitifs les camions et bus localement neutres en CO2. Il faut en particulier que le coût des péages en Europe soit calculé sur la base des valeurs CO2 afin que les véhicules neutres en CO2 puissent bénéficier d’un avantage financier notable. Il faut aussi disposer d’un programme de subvention ciblé pour les bus ainsi que d’infrastructures de recharge et d’approvisionnement en hydrogène sur tout le territoire, sans oublier des normes uniformes en matière de transport et de ravitaillement en hydrogène », poursuit Daum.

Une gamme mondiale de camions électriques

Forte d’une expérience dans le domaine des camions électriques qui remonte à 2010 déjà, Daimler Trucks commercialise depuis 2017 son premier camion 100% électrique fabriqué en petite série : l’utilitaire léger Fuso eCanter. Plus de 140 eCanter sont aujourd’hui en service dans des villes du monde entier, dont New York, Tokyo, Berlin, Londres, Amsterdam, Paris et Lisbonne. Le poids lourd Mercedes-Benz eActros doté d’une autonomie allant jusqu’à 200 km est utilisé de manière intensive par des clients en Allemagne et en Suisse dans le cadre du programme « eActros innovation fleet ». La première livraison a eu lieu en 2018. Aux États-Unis, le Freightliner eM2 de moyen tonnage et le poids lourd Freightliner eCascadia font eux aussi l’objet de tests intensifs auprès des clients.

Un système complet et pratique dédié à la mobilité électrique en bus

Le Mercedes-Benz eCitaro entièrement électrique, qui est produit en série depuis 2018 sur le site de Mannheim, offre aux villes et aux entreprises de transport la possibilité de convertir leur flotte de véhicules pour effectuer des trajets localement sans émissions. Aujourd’hui, les eCitaro sont déjà en service dans des villes telles que Berlin, Hambourg, Oslo/Norvège et Ystad/Suède, et des livraisons ont également eu lieu au Luxembourg et en Suisse. Le développement de l’eCitaro se poursuit en vue d’une utilisation sur des lignes régulières. Ainsi en 2021, le eCitaro de production sera équipé de batteries de nouvelle génération, et, dès la mi-2020 de batteries solides en version lithium-polymère. En 2022, les batteries dotées d’un « range extender » (pile à combustible à base d’hydrogène alimentant la batterie haute tension en électricité) feront leur apparition sur les bus. Les technologies qui équiperont les futures batteries permettront de répondre à de plus en plus de besoins courants et, grâce à la pile à combustible servant de prolongateur d’autonomie, il sera même possible de couvrir quasiment tous les trajets. Vu que l’électrification des flottes d’autobus engendre des changements majeurs pour les entreprises de transport, Daimler Buses accompagne ses clients en fournissant des conseils complets afin de garantir une bonne compréhension du système de mobilité électrique. La société Thomas Built Buses lance elle aussi un autobus scolaire électrique de série pour le marché américain.

Moteurs à hydrogène

Cela fait plus de 30 ans que Daimler développe des moteurs à hydrogène. À ce jour, les véhicules à pile à combustible du constructeur ont parcouru plusieurs millions de kilomètres, ce qui démontre la viabilité commerciale de ce produit. Il reste cependant des défis spécifiques à surmonter dans le secteur des véhicules utilitaires, par exemple en ce qui concerne la durée de vie et la charge utile. Les batteries électriques et les technologies à l’hydrogène présentent des avantages différents selon l’application et se complètent donc mutuellement. Le coût d’utilisation reste un critère décisif pour les clients de camions et d’autobus.

« Vision F-Cell » de la marque FUSO : prototype avec pile à combustible

Avec le « Vision F-Cell », Daimler Trucks & Buses renforce encore ses activités dans le domaine de l’hydrogène. La marque FUSO utilise ce prototype pour tester les possibilités de la technologie des piles à combustible sur différents véhicules utilitaires. La version 7,5 tonnes dispose d’un moteur d’une puissance maximale de 135 kW. L’autonomie peut atteindre 300 kilomètres. L’architecture du groupe propulseur électrique du « Vision F-Cell » est fondamentalement comparable à celle d’un camion électrique à batterie – à l’exception d’une capacité de batterie nettement réduite et de réservoirs d’hydrogène supplémentaires.

Des usines de production neutres en CO2 en Europe d’ici 2022 – tous les autres sites suivront

Par ailleurs, Daimler Trucks & Buses pose les jalons d’une production « verte » en Allemagne et en Europe : toutes les usines allemandes et européennes devront être alimentées en énergie neutre en CO2 d’ici 2022. Tous les autres sites suivront. Cela signifie concrètement que les usines de camions et d’autobus existantes ne seront plus alimentées qu’en énergie électrique issue de sources renouvelables.

Daimler Trucks & Buses : une stratégie d’entreprise durable

Il y a plus de 120 ans, Gottlieb Daimler et Carl Benz ont posé les fondations de l’industrie du transport moderne. Au cours des dernières décennies, les divisions Truck et Bus n’ont cessé de définir des normes pour l’ensemble du secteur du transport, que ce soit en matière de sécurité, d’efficacité énergétique et de confort pour les conducteurs et les passagers. Il est temps à présent de franchir une nouvelle étape dans cette évolution : la conduite sans émissions, automatisée et connectée. Daimler Trucks & Buses œuvre à la production en série de ces technologies majeures dans toutes ses marques, divisions et régions. De cette manière, l’entreprise veut se rapprocher encore de sa vision d’un transport neutre en CO2 et de la conduite sans accidents, contribuant ainsi à la durabilité du transport mondial de marchandises et de passagers.