28
Avril
2008
|
02:00
Europe/Brussels

Dix ans pour le Mercedes-Benz Econic : le véhicule à accès surbaissé le plus populaire dans le secteur de la collecte des déchets

  • 1998 : Mercedes-Benz présente son premier modèle à plancher surbaissé

  • Croissance continue des ventes

  • Un véhicule de collecte de déchets au gaz très populaire

  • Nouvelle version tracteur de semi-remorque au gaz

Présenté au salon de l’environnement « Ent­sorga » de 1998, le Mercedes-Benz Econic est destiné aux affectations spéciales dans le domaine des services municipaux, de la collecte des déchets et de la distribution locale. Le Mercedes-Benz Econic était le premier véhicule à rassembler toutes les qualités attendues alors des véhicules issus de différents secteurs d’activités, comme les véhicules de collecte des déchets, de services d’incendie, de service au sol dans les aéroports, de transport de citernes, de livraison de meubles, de collecte du lait ou de livraison de carburants. Pour la première fois, le concept de cabine quatre places à plancher surbaissé permettait d’accéder rapidement à la cabine et d’en sortir aussi vite. Ce concept garantissait aussi un maximum d’espace au conducteur d’un véhicule de collecte de déchets et à son équipe. Vendu à environ 8.000 unités en dix ans, l’Econic a acquis un statut exceptionnel sur ce marché et constitue depuis longtemps la référence pour toutes les marques concurrentes.

Ce succès est le fruit des adaptations continuelles et de l’optimisation du produit en réponse aux attentes de la clientèle. Les essieux directeurs et traînés à commandes hydrauliques étaient également proposés pour la première fois la même année. La version 6x4 fut lancée en 2001. Le Mercedes-Benz Econic à moteur fonctionnant au gaz fut présenté en 2002. Et en 2003, l’Econic de 240 kW (326 ch) était commercialisé. Le modèle 8x4/4 (8 roues dont 4 motrices et 4 directionnelles) fut présenté en 2004. En 2005, le 5000e exemplaire de l’Econic sortait des chaînes de l’usine de Wörth, qui avait repris en 2003 la production auparavant assurée par l’usine NAW de Arbon en Suisse. Au Salon des Véhicules Commerciaux de Hanovre en 2006, différentes nouveautés furent présentées sur l’Econic, notamment un essieu arrière disposant d’une capacité renforcée, des rétroviseurs offrant un champ de vision plus large destiné à éliminer les angles morts, mais aussi une nouvelle instrumentation pour le poste de conduite, intégrant notamment l’affichage de la charge réelle sur l’essieu.

Des moteurs de haute technologie – également en version gaz naturel

Le Mercedes-Benz Econic est proposé en versions à deux, trois ou quatre essieux, avec des valeurs de poids total en charge de respectivement 18, 26 et 32 tonnes. L’Econic dispose des moteurs six cylindres en ligne issus de la série 900. Le moteur OM 906 LA de 175 kW (238 ch) et 210 kW (286 ch) fut rejoint en 2003 dans la gamme par le OM 926 LA de 240 kW (326 ch). Tous les modèles Econic à moteur diesel, répondant tous à la norme Euro5 de série, disposent d’un réservoir à carburant en aluminium d’une capacité de 200 litres. Le Mercedes-Benz Econic est également disponible en version gaz. D’une cylindrée de 6,88 litres, le moteur M 906 LAG au gaz naturel développe une puissance de 205 kW (279 ch). La transmission de cette puissance est assurée par une boîte automatique Allison à six rapports.

Les véhicules utilisés par les entreprises de collecte des déchets, les services d’incendie, les services aéroportuaires, les livreurs de boissons ou les livreurs de carburants sont le plus souvent actifs dans des zones densément peuplées où les émissions gazeuses constituent un sujet sensible. Les Mercedes-Benz Econic dotés d’un moteur au gaz naturel répondent à la norme d’émissions EEV, plus stricte encore que la norme Euro5 qui entrera en vigueur seulement à partir de 2009. Les émissions produites par l’Econic à moteur au gaz naturel ne contiennent quasiment pas de particules. Autre atout : le faible niveau sonore du moteur.

Si les Econic au gaz naturel ont principalement été utilisés jusqu’à présent par des services de collectes des déchets, la gamme propose depuis 2008 un tracteur de semi-remorque et une version châssis destinée à recevoir des superstructures carrossées. Les premiers exemplaires ont été mis en service dans les domaines de la distribution locale et des services logistiques urbains par l’entreprise de transport néerlandaise VOS et Tesco à Londres.

Quasiment aucune émission de particules avec le gaz naturel

L’indice d’octane supérieur du gaz naturel lui permet d’afficher une combustion bien plus « sereine » que l’essence ou le diesel. Les moteurs au gaz naturel sont donc sensiblement plus silencieux que les moteurs diesel et même les moteurs essence. Utilisés dans les moteurs à combustion interne, le gaz naturel et le gaz naturel liquéfié (GNL) ne produisent quasiment aucun résidu : jusqu’à 25% d’émissions de dioxyde de carbone en moins qu’un moteur essence et 99% de particules de suie en moins qu’un moteur diesel. Et c’est précisément parce que le gaz naturel est tellement propre que son utilisation comme carburant permet de bénéficier d’avantages financiers majeurs. En Allemagne, l’accise sur le gaz naturel est inférieure de 80% à celles des autres carburants, ce qui permet de compenser rapidement le prix d’achat supérieur d’un modèle au gaz naturel. Contrairement au biodiesel, cet avantage fiscal est garanti jusqu’en 2020. Par ailleurs, les entreprises de services publics et les fournisseurs de gaz inaugurent quasiment chaque mois des stations de ravitaillement pour le gaz naturel.

Le Mercedes-Benz Econic fonctionne également au biodiesel

L’Econic offre également les avantages des technologies de pointe en matière de moteur diesel. Issus de la série 900 et utilisés également sur les Axor et Atego, les moteurs diesel de l’Econic sont encore plus respectueux de l’environnement. Les atouts de la technologie SCR (Selec­tive Catalytic Reduction) de contrôle des émissions se confirment chaque jour au vu des immatriculations de véhicules répondant déjà aux normes d’émissions Euro5, qui n’entreront en application qu’en 2009.

Ces moteurs sont également adaptés pour utiliser sans modifications du biodiesel. Le groupe Daimler impose cependant la condition que ce carburant soit de type « FAME » (Fatty Acid Methyl Ester) et réponde à la norme DIN E 51606. Des lubrifiants spéciaux doivent également être utilisés. L’huile moteur, le filtre à huile et le filtre à carburant doivent être remplacés à intervalles réduits.

De nombreuses applications

Le Mercedes-Benz Econic ne se contente pas d’être le véhicule idéal pour les services municipaux. Grâce à son concept de cabine intelligent, faisant appel à un plancher totalement plat, une section frontale surbaissée ainsi qu’une hauteur de châssis de seulement 874 mm, l’Econic est également idéal pour les services d’incendie, les services aéroportuaires, les livreurs de boissons, la livraison de carburant et même les applications souterraines.

Le Mercedes-Benz Econic est équipé en série de suspensions pneumatiques. Le Mercedes-Benz Econic offre une ergonomie renforcée grâce à une agilité et une efficacité optimisées par l’apport de l’essieu traîné directionnel à commande électro-hydraulique progressive sur la version à trois essieux. Allégé, le châssis de l’Econic se caractérise par une robustesse extrême. En l’absence de quasiment tout composant dépassant du châssis, il est adapté à quasiment tous les types de carrosseries.

Mercedes-Benz travaille toujours en étroite collaboration avec les spécialistes de la production de carrosseries afin de s’assurer que ses clients peuvent bénéficier d’un véhicule construit sur mesure et adapté à leurs besoins spécifiques en termes de transport au quotidien.