Bruxelles,
03
Août
2021
|
08:57
Europe/Brussels

En route vers la production en série : les essais du Mercedes-Benz eEconic entièrement électrique pour les applications en zone urbaine battent leur plein

Résumé
  • Les tests se concentrent sur la sécurité, les performances et la durabilité du véhicule
  • Les opérations de collecte des déchets constituent une application idéale : la gamme du véhicule de 27 tonnes couvre la grande majorité des itinéraires classiques de collecte sans nécessiter de recharge
  • L’eEconic bénéficie de la stratégie de plateforme globale de Daimler Trucks - l’architecture du véhicule repose sur l’eActros
  • Prochaine étape : les essais par les clients en conditions réelles
  • Le lancement de la production en série est programmé à l’usine Mercedes-Benz de Wörth en 2022

Stuttgart — Mercedes-Benz Trucks poursuit résolument le développement de son eEconic électrique à batterie dédié aux applications municipales, le soumettant à de multiples séries d’essais intensifs. Les ingénieurs en charge des tests se focalisent sur la sécurité, les performances et la durabilité du véhicule. L’eEconic devra aussi démontrer ses qualités durant les tests des batteries et du groupe propulseur électrique en conditions estivales et hivernales. Le véhicule est également soumis à des tests additionnels, notamment les mesures de niveau sonore, la compatibilité électromagnétique (EMC) et l’utilisation sur routes dégradées. Lorsque ces essais seront terminés, l’eEconic pourra entamer la prochaine phase : les essais par les clients en conditions réelles. Le lancement de la production en série de l’eEconic dans l’usine Mercedes-Benz de Wörth est planifié pour le second semestre 2022.

L’architecture de l’eEconic tire profit de la stratégie de plateforme globale de Daimler Trucks. Le camion à plancher surbaissé repose sur l’eActros dédié à la distribution lourde, présenté en première mondiale par voie numérique fin juin. Ainsi, les spécifications techniques majeures de l’eEconic sont essentiellement identiques à celles de l’eActros. L’eEconic, dans sa configuration de véhicule de collecte de déchets, sera en mesure de couvrir la grande majorité des itinéraires classiques de collecte de l’Econic sans nécessiter de recharge intermédiaire, sera silencieux et affichera une neutralité CO2 au niveau local.

Dr. Ralf Forcher, Head of Mercedes Benz Special Trucks : « Nous soumettons l’eEconic à une batterie extrêmement vaste de tests, et les résultats à ce jour démontrent que nous sommes sur la bonne voie pour notre concept. L’eEconic est parfaitement adapté à son rôle de véhicule de collecte des déchets. La proportion élevée d’arrêts et redémarrages, les itinéraires quotidiens strictement planifiés de 100 kilomètres en moyenne et le rechargement des batteries au dépôt des clients s’additionnent afin de constituer l’application idéale pour le profil de mission de ce camion électrique à batterie et plancher surbaissé. »

La même architecture, un profil de mission différent — l’eEconic est basé sur l’eActros

L’eEconic, doté d’un poids total en charge de 27 tonnes, sera dans un premier temps lancé sur le marché dans sa configuration de véhicule de collecte des déchets et 6x2/ NLA. À l’instar de l’eActros, le cœur technologique de l’eEconic est son groupe propulseur, composé d’un essieu électrifié intégrant deux moteurs électriques et une transmission à deux rapports. La batterie de l’eEconic de série sera composée de trois modules de batterie, délivrant chacun une capacité énergétique de quelque 105 kWh[1]. Les deux moteurs à refroidissement liquide génèrent une puissance continue de 330 kW et une puissance maximale de 400 kW. Par ailleurs, en conduite prédictive, l’énergie électrique peut être récupérée grâce à la régénération – un avantage majeur, spécialement avec de nombreux arrêts pour la collecte des déchets. À la fin de la journée de travail, la batterie du véhicule électrique peut être rechargée à un débit pouvant atteindre 160 kW au dépôt du client.

Développé pour les opérations municipales : sûr, efficient, ergonomique et respectueux de l’environnement

Les qualités éprouvées de l’Econic conventionnel, particulièrement appréciées par la clientèle, se retrouvent également sur l’eEconic. Ainsi, le vaste pare-brise panoramique de la cabine DirectVision, dotée aussi d’un siège surbaissé, assure au chauffeur un contact visuel direct avec les autres usagers de la route et lui offre une vision particulièrement bonne de la circulation. Par ailleurs, la cabine spacieuse et pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes brille par son ergonomie avec une hauteur d’accès réduite. En utilisation urbaine spécialement, l’eEconic se distingue non seulement par son groupe propulseur à neutralité carbone au plan local, mais aussi ses émissions sonores limitées, ce qui est particulièrement important au petit matin.

Un écosystème global avec service de conseil disponible

Afin d’assister les entreprises de transport dans chacune des étapes menant à la mobilité électrique, et à l’instar de ce qui est fait avec l’eActros, Mercedes-Benz Trucks intègre l’eEconic dans un écosystème qui intègre également des conseils et services, mais aussi des solutions numériques afin d’optimiser l’exploitation du véhicule et son coût total de possession. Ainsi, en utilisant les itinéraires planifiés existants du client, il est possible de définir un profil d’utilisation hautement réaliste et pertinent pour les camions électriques. Ce service d’eConsulting ne se limite pas à l’électrification du dépôt, mais – si le client le souhaite – couvre également les questions relatives à la planification, la demande et la mise en œuvre de tout ce qui concerne l’infrastructure de recharge et la connexion au réseau électrique. À cette fin, Mercedes-Benz Trucks a également établi un partenariat stratégique avec Siemens Smart Infrastructure, ENGIE et EVBox Group. En outre, si nécessaire, Mercedes-Benz Trucks peut contribuer à identifier les subventions publiques disponibles pour les infrastructures et les véhicules.

Électrifier la gamme avec des groupes propulseurs à batterie et pile à combustible

Daimler Truck AG s’est fixé pour objectif d’offrir exclusivement de nouveaux véhicules affichant une neutralité CO2 en service (« tank-to-wheel », « du réservoir à la roue ») en Europe, au Japon et en Amérique du Nord d’ici 2039. Daimler Truck AG prévoit de disposer d’une gamme intégrant des véhicules de série dotés de groupes propulseurs à batterie sur ses principaux marchés en Europe, aux États-Unis et au Japon en 2022. Dès 2027, l’entreprise entend compléter son offre avec des véhicules de série dotés d’une pile à combustible à hydrogène. L’ambition ultime est de parvenir à un transport routier neutre en CO2 à l’horizon 2050.

[1] Cela correspond approximativement à la teneur en énergie d’un nouveau bloc-batterie, avec les restrictions sécuritaires et de performance pour préserver le fonctionnement du système.