05
Février
2014
|
01:00
Europe/Brussels

La Classe B F-CELL

Diane Kruger et Joshua Jackson testent la pile à combustible

Dans le désert, la Classe B F-CELL assure l'approvisionnement en eau

Bruxelles - Depuis plus de deux ans, les stars hollywoodiennes Diane Kruger et Joshua Jackson conduisent avec enthousiasme la Classe B F-CELL, qui n'émet que de l'eau pure. Mais ils ne sont pas les seuls. La Mercedes-Benz Classe B F-CELL devient une championne de l'endurance de plus en plus appréciée. Rien qu’aux États-Unis, une flotte de quelque 70 F-CELL a couvert plus de 1,6 million de  kilomètres, économisant environ 113.500 litres de carburent et près de 270 tonnes de dioxyde de carbone. Au total, environ 200 véhicules ont été confiés à des clients américains et européens depuis 2010. L'un d'eux affiche déjà 315.000 kilomètres au compteur. Diane Kruger et Joshua Jackson apparaissent actuellement dans une vidéo qui relate leur traversée de la Vallée de la Mort (Californie) – l’un des endroits les plus arides de la planète – et démontre le potentiel de la propulsion par pile à combustible. La vidéo peut être consultée sur http://mb4.me/drive4water.

« Nous sommes devenus des inconditionnels de la pile à combustible. La voiture est tellement facile à conduire ! La mobilité au quotidien n’est absolument pas limitée, et nous n'avons eu aucun problème d'eau dans la Vallée de la Mort », déclare Diane Kruger. « Il faut trois minutes pour faire le plein, de quoi parcourir à peu près 400 kilomètres sans la moindre émission », ajoute Joshua Jackson.

Dans le film « Defying Death Valley », les deux protagonistes parcourent la Vallée de la Mort par une température de 50°C, sans réserves d'eau. Leur vie dépend des émissions de la Classe B F-CELL, puisque les deux stars boivent l'eau générée par la pile à combustible et s'en servent pour cuisiner.

La pile à combustible, le système de propulsion de demain, est prête pour la production en série

La Classe B F-CELL est le premier véhicule électrique Mercedes-Benz équipé d’une pile à combustible à être construit dans les conditions de la production en série. L'électricité nécessaire au déplacement de la voiture est générée à bord par une réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène. Avec 400 kilomètres d'autonomie et moins de trois minutes pour faire le plein, la Classe B F-CELL combine une mobilité sans émissions, la capacité de franchir de grandes distances sans aucune restriction, et des performances impressionnantes.

La technologie de la pile à combustible occupe une place essentielle dans la stratégie à long terme de Daimler en matière de systèmes de propulsion. Une stratégie qui vise en priorité la mobilité sans émissions. Durant le Mercedes-Benz F-CELL World Drive de 2011, trois Classe B F-CELL ont mis 125 jours pour parcourir 30.000 kilomètres à travers 14 pays répartis sur quatre continents. Une preuve sans équivoque que cette technologie peut-être utilisée au quotidien. Joshua Jackson fait partie de ceux qui ont participé au premier tour du globe au volant des voitures à pile à combustible, en conduisant sur une partie de l'itinéraire américain.

Au-delà des près de 200 Classe B F-CELL, Daimler AG a mis à l'essai 60 Classe A F‑CELL, trois camionnettes Sprinter et près de 60 bus depuis 2001. Jusqu'à présent, les plus de 300 véhicules à pile à combustible en circulation totalisent environ neuf millions de kilomètres, ce qui démontre clairement que cette technologie est parfaitement viable et durable dans les conditions d'utilisation ordinaires.

Début 2013, Daimler, Ford et Nissan ont signé un accord de collaboration portant sur le développement conjoint d'un système de pile à combustible. Cet accord émane de leur désir de stimuler la disponibilité commerciale à grande échelle de cette technologie sans émissions, tout en réduisant les coûts d'investissement. L’objectif ? Mettre sur le marché un véhicule électrique équipé d’une pile à combustible pour un prix compétitif en 2017.

Les partenaires estiment que des progrès significatifs auront été réalisés d’ici là, en particulier dans la création d'une infrastructure durable. À cet égard, Daimler s'implique activement dans divers projets de démonstration et dans l'initiative H2 Mobility. Les participants à cette initiative se sont récemment engagés à faire passer de 15 à 400 le nombre de stations publiques de distribution de H2 en Allemagne pour 2023. Cela signifie que l'approvisionnement en H2 pour les besoins quotidiens sera assuré non seulement dans les régions densément peuplées, mais aussi dans les zones rurales.

Contact :

Christophe Vloebergh, Press Relations Manager Mercedes-Benz Cars

Numéro de téléphone : +32 (0)2 724 14 74, christophe.vloebergh@daimler.com

Pour des informations complémentaires sur Mercedes-Benz, surfez sur www.media.daimler.com en www.media.mercedes-benz.be