Bruxelles,
01
Mars
2018
|
12:54
Europe/Brussels

La division « Camions » de Daimler : Perspectives favorables pour 2018

Les ventes unitaires et le chiffre d’affaires devraient dépasser nettement ceux de l’an dernier

Résumé

 

  • Nette croissance des ventes unitaires, des bénéfices et du résultat d’exploitation en 2017 – en 2018 également, les ventes unitaires et le chiffre d’affaires devraient être considérablement plus élevés que l’an dernier

  • Investissement dans le leadership technologique : 500 millions d’euros pour la recherche et le développement liés à la mobilité électrique, à la connectivité et à la conduite autonome des camions

  • Durable, entièrement électrique et silencieux : début dutilisation client du poids lourd électrique eActros de Mercedes-Benz en 2018

  • Martin Daum : « Nous accordons toujours la priorité aux clients, quoi que nous fassions. Résolus à leur offrir les meilleurs produits et services, nous investissons en permanence dans l’innovation. Cette approche continuera à nous sourire, y compris en 2018, année du Salon du véhicule commercial en Allemagne, et au-delà. »

Stuttgart – Augmentation considérable des ventes unitaires, des bénéfices et du résultat d’exploitation : malgré un début en mode mineur et des marchés peu dynamiques, 2017 aura été une année faste pour Daimler Trucks. La division « Camions » de Daimler a vu ses ventes unitaires augmenter de 13 % pour atteindre 470.700 véhicules (contre 415.100 en 2016). Avec 37,5 milliards d’euros, le chiffre d’affaires a lui aussi nettement progressé par rapport à celui de l’exercice précédent (33,2 milliards d’euros en 2016). Le résultat d’exploitation (EBIT) 2017 de la division (2,380 milliards d’euros) a surpassé de 22 % celui de l’exercice précédent (1,948 milliard) et la rentabilité des ventes s’est établie à 6,7 % (contre 5,9 % en 2016).

« En 2017, nous avons nettement amélioré nos ventes unitaires, notre chiffre d’affaires ainsi que nos bénéfices par rapport à l’exercice précédent. Les résultats ont nettement dépassé nos prévisions de début d’exercice. Seuls des produits leader et une équipe internationale exceptionnelle permettent d’atteindre de tels résultats », a commenté Martin Daum, membre du Conseil de gestion de Daimler AG responsable de la division Trucks & Buses. « Nous tâchons systématiquement d’améliorer nos produits et notre productivité. De ce fait, nous supposons que nous parviendrons à nouveau à hisser les ventes unitaires et le résultat d’exploitation loin au-dessus des bons niveaux de l’exercice précédent. »

Et Daum de poursuivre : « Nous ne nous reposons bien entendu pas uniquement sur les marchés en croissance : nous travaillons systématiquement à la mise en œuvre de notre stratégie à long terme. Nous accordons toujours la priorité aux clients, quoi que nous fassions. Résolus à leur offrir les meilleurs produits et services, nous investissons en permanence dans l’innovation. Cette approche continuera à nous sourire, y compris en 2018, année du Salon du véhicule commercial en Allemagne, et au-delà. »

Investir dans l’avenir : 500 millions d’euros pour la recherche et le développement dans les domaines technologiques de la conduite autonome, de la connectivité et de la mobilité électrique

En 2018 et 2019, Daimler Trucks investira chaque année environ 1,3 milliard d’euros en moyenne dans la recherche et le développement. Dans la mesure où les domaines de la mobilité électrique, de la connectivité et de la conduite automatique gagnent constamment en importance, y compris dans le segment des camions, quelque 500 millions d’euros de ce total ira à la R&D dans ces domaines. De plus, Daimler Trucks bénéficiera bien entendu des développements et de l’expertise du Groupe, par exemple au niveau de la technologie des batteries, de l’assistance et des systèmes de sécurité, ou encore de la conduite autonome.

La mobilité électrique chez Daimler Trucks : l’eActros suit l’eCanter

Daimler Trucks est déjà un leader de l’électrification des véhicules commerciaux : Le camion léger FUSO eCanter est le premier camion entièrement électrique produit en série dans le monde. La Mitsubishi Fuso Truck and Bus Corporation (MFTBC), filiale de Daimler, a déjà livré le premier exemplaire à une clientèle sélectionnée aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Avec l’eActros, Mercedes-Benz va à présent confier son camion électrique à ses clients pour une utilisation sur route. Au cours des prochaines semaines, dix véhicules en deux versions (poids brut de 18 et 25 tonnes) seront livrés à des clients qui testeront leur opérabilité au quotidien et leur économie en conditions réelles. L’objectif consiste à passer le cap de la fabrication en série et de la maturité commerciale au début de la prochaine décennie, pour des camions électriques économiquement compétitifs dans le transport urbain de distribution poids lourd.

Une œuvre de pionnier : conduite autonome et connectée de Mercedes-Benz, Freightliner et FUSO

Voici plusieurs années déjà que Daimler Truck fait œuvre de pionnier dans le domaine de la conduite autonome et connectée avec ses marques Mercedes-Benz, Freightliner et FUSO. Partout dans le monde, Daimler Trucks a aujourd’hui connecté plus d’un demi-million de camions avec l’Internet des objets.

Dès avril 2016, trois camions Actros de Mercedes-Benz connectés et à conduite autonome ont rallié Stuttgart à Rotterdam dans le cadre de l’European Truck Platooning Challenge. Avec le concept de « truck platooning » (littéralement « peloton de camions »), la connectivité et la conduite autonome améliorent la sécurité des véhicules en convoi, facilitent la tâche du chauffeur et diminuent la consommation en réduisant les intervalles entre les camions. Dans un test sans précédent à ce jour, réalisé en automne 2017, Daimler Trucks a présenté une nouvelle solution pour l’utilisation à venir des camions en mode de conduite autonome : sur un champ d’aviation, quatre tracteurs semi-remorques Mercedes-Benz Arocs ont effectué le nettoyage automatisé de l’aérodrome, travaillant de concert et par télécommande.

Aux États-Unis, Daimler est le premier constructeur de camions à tester l’usage de camions connectés numériquement (les « pelotons ») sur la voie publique. Dès 2018, Daimler Trucks North America testera des camions connectés numériquement dans des conditions de transport réelles, avec des clients possédant des flottes importantes.

Daimler Trucks teste également les camions connectés avec FUSO, sa marque asiatique. Un poids lourd FUSO Super Great a roulé en mode électroniquement connecté et partiellement autonome en convoi avec des camions d’autres constructeurs japonais. Ce test, réalisé à l’initiative de deux ministères japonais, fait partie de la Future Strategy 2017 du gouvernement.

Daimler Trucks : chiffres synoptiques

 

2017

2016

Chiffre d’affaires

35.707

33.187

EBIT

2.380

1948

Investissements dans l’immobilier, les usines et l’équipement

1028

1243

Recherche et développement

1322

1265

Dont frais de développement capitalisés

45

57

En millions d’euros (€)

Personnel (au 31 décembre)

2017

2016

Total

79.483

78.642

Allemagne

30.424

31.405

États-Unis

15.002

13.823

Autres pays

34.057

33.414

 

Ventes unitaires

2017

2016

Total

470.700

415.100

EU30*

82.300

79.800

Dont : Allemagne

31.700

31.500

Royaume-Uni

9100

8100

France

8200

8000

Région ALENA

165.000

145.700

Dont : États-Unis

140.200

121.600

Amérique Latine (hors Mexique)

30.500

27.500

 

Dont : Brésil

13.400

12.100

Asie

148.600

125.400

Dont : Japon

44.800

46.400

Indonésie

42.700

28.000

Informations supplémentaires :

 

 

BFDA (Auman Trucks)

112.400

77.800

Total (y compris BFDA)

583.100

492.900

*Union européenne, Suisse, Norvège

De plus amples informations concernant Daimler sont disponibles sur Internet :

www.media.daimler.com et www.daimler.com