Bruxelles,
05
Juillet
2019
|
08:11
Europe/Brussels

Les premiers Actros de Belgique portent les couleurs de Van Mieghem Logistics.

Choisir l’avantage technologique

Résumé

Mercedes-Benz a récemment livré à Van Mieghem Logistics (Saintes) les tout premiers exemplaires belges du nouvel Actros. Il s’agit de trois tracteurs Actros 1942 et d’un Actros 1948 équipé d’un CDC de 60 tonnes, qui seront utilisés dans une combinaison VLL. Ces quatre camions font partie d’une commande de onze véhicules, mais plus tôt dans la semaine, Van Mieghem confirmait déjà toute sa confiance dans le nouveau camion lourd de Stuttgart en commandant un Actros 2533 L et un Arocs 2536 L supplémentaires.

Van Mieghem Logistics dispose d’une flotte de 300 véhicules, dont 90 % arborent une étoile sur la calandre. Il allait donc de soi que le transporteur de Saintes se tourne à nouveau vers la marque de Stuttgart. « Nous connaissons les atouts de Mercedes-Benz et de l’Actros. Pour la technologie, ils ont clairement une longueur d’avance sur la concurrence. De plus, nous constatons chaque jour que l’Actros est un véhicule particulièrement fiable. Enfin, le choix du nouvel Actros s’inscrit dans notre envie d’uniformiser davantage notre flotte, ce qui a aussi ses avantages en termes de suivi de la maintenance et de la surveillance télématique — deux éléments que nous jugeons indispensables pour offrir à nos clients le service que nous voulons être en mesure de leur proposer », résume Laurent Van Mieghem pour évoquer les points forts de l’Actros.

Encore plus d’avantages

La cinquième et dernière génération de l’Actros renforcer encore les atouts de Mercedes-Benz. « Le nouvel Actros est en effet très avant-gardiste. La nouveauté la plus évidente est bien sûr les MirrorCams, qui visent à réduire davantage la consommation tout en améliorant la sécurité. Nos chauffeurs, qui attendent avec impatience ce « nouveau camion sans rétroviseurs », pourront visualiser plus de choses sur les écrans de la cabine qu’ils n’en ont jamais vu dans leurs miroirs », explique Laurent Van Mieghem.

Le Predictive Powertrain Control 2.0 est à l’aise en toutes circonstances

Van Mieghem connaît et apprécie le Predictive Powertrain Control (PPC) de Mercedes-Benz depuis des années. « Ce régulateur de vitesse adaptatif intelligent met à profit ses connaissances géographiques et permet un gain de consommation intéressant. Jusqu’à présent, le réseau routier couvert par le PPC se limitait aux autoroutes. Maintenant que le système a été étendu à toutes les routes de transit, le gain de consommation sera sans aucun doute encore plus important », estime Laurent Van Mieghem. Mais plus encore que par l’avantage financier, le directeur de l’entreprise de transport est impressionné par les atouts pratiques du PPC 2.0 : « Le système suggère des vitesses optimales pour l’ensemble des ronds-points, tout en indiquant la vitesse autorisée et la vitesse recommandée pour optimiser la consommation sur toutes les routes secondaires du réseau. C’est précisément le genre de détail qui permet à Mercedes-Benz de devancer toujours plus ses concurrents. »

Tout en standard

Le nouveau cockpit multimédia équipé du nouveau tableau de bord et de deux grands écrans est lui aussi entièrement neuf. Si le premier remplace la planche de bord habituelle, le second est un écran tactile qui permet de contrôler les applications et les commutateurs virtuels du Mercedes-Benz Truck App Portal. « Grâce au nouveau volant équipé d’un pavé tactile, nos chauffeurs peuvent désormais naviguer sur les écrans de manière très confortable et intuitive pour accéder aux informations dont ils ont besoin. Mais le plus impressionnant, c’est que toutes ces nouveautés sont désormais proposées en standard et sont donc accessibles à tous », conclut Laurent Van Mieghem.