04
Décembre
2012
|
01:00
Europe/Brussels

Mercedes-Benz Arocs – le nouveau forçat des chantiers

16 niveaux de puissance de 175 kW (238 ch) à 460 kW (625 ch)

Mercedes PowerShift 3 de série sur un véhicule de chantier : une première

Loader pour charge utile maxi

Grounder pour terrains extrêmes


Stuttgart. Mercedes-Benz Trucks poursuit le renouvellement de sa gamme de camions à un rythme soutenu. Après le nouvel Actros de transport au long cours, après l'Antos de distribution lourde, voici le nouveau spécialiste des chantiers : dès 2013, tous les camions et tracteurs en exploitation dans la construction, que ce soit sur la route ou en ‘offroad’, rouleront sous l’appellation Arocs.

Ce secteur, extrêmement diversifié, n’a jamais connu une offre aussi large de véhicules conçus pour répondre à tous les besoins. Les véhicules à benne (toutes roues motrices ou non), les malaxeurs à béton, les tracteurs et les camions à ridelles seront en effet proposés avec deux, trois ou quatre essieux, en 16 niveaux de puissance allant de 175 kW (238 ch) à 460 kW (625 ch). Dès le départ, tous les moteurs sont conçus pour respecter les normes d’émission Euro 6 et peuvent être commandés en version Euro 6.

Les six cylindres en ligne BlueTec 6 à turbocompresseur alimenté par les gaz d’échappement et échangeur de chaleur génèrent une puissance importante dès que l’on dépasse le ralenti. Le couple maximal s’échelonne entre 1000 et 3000 N · m selon la cylindrée : 7,7, 10,7, 12,8 ou 15,6 l. Cette dernière, totalement nouvelle, revêt la forme de l’OM 473, un moteur inédit.

La chaîne cinématique de l’Arocs donne également le ton. La puissance du moteur est transmise par la boîte automatique Mercedes PowerShift 3, montée en série. Des programmes sont disponibles pour chacune des nombreuses applications du véhicule.

Les configurations de transmission de la gamme Arocs vont du 4x2 deux essieux à propulsion au 8x8/4, un quatre essieux toutes roues motrices avec deux essieux directeurs à l’avant. Versions avec un essieu à l’avant et trois à l’arrière, large éventail de véhicules à suspension pneumatique, malaxeur de béton optimisé pour la charge avec tandem tracteur et pneus simples : ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses variantes désormais disponibles directement à la sortie de l’usine.

L’Arocs est par ailleurs proposé avec un choix de sept cabines en 14 versions. Les cabines compactes de 2,3 m en taille L, M ou S se voient adjoindre une spacieuse cabine de 2,5 m à plancher plat.

Le design très reconnaissable du nouveau Mercedes-Benz Arocs est aussi original que le reste du camion. Le look propre à la famille ‘chantiers’ se distingue par une calandre en forme de dents d’excavatrice. Le message est clair : cette robuste ‘dentition’ symbolise la capacité d’attaquer le travail résolument et d’aller jusqu’au bout. Les éléments de pare-chocs en acier, la robuste protection du radiateur et le marchepied articulé, visuellement intégré et réservé aux modèles de chantier, harmonisent la forme et la fonction. Les professionnels des chantiers apprécieront, surtout en terrain hostile.

Autres nouveautés, les versions Loader et Grounder. L’Arocs Loader profite de toutes les possibilités d’économie de poids. Cet effort d’allègement se traduit par des tracteurs 4x2 optimisés pour la charge utile qui comptent parmi les plus légers du secteur de bâtiment. On trouve aussi des malaxeurs de béton 8x4/4 avec une masse maximale admise de 32 t. Forts d’un poids en ordre de marche qui ne dépasse pas 9.250 kg, ces véhicules sont capables d’emporter jusqu’à 8 m³ de béton.

De son côté, l’Arocs Grounder est étudié pour faire face aux terrains les plus difficiles. Remarquable de stabilité et de résilience, il possède toutes les qualités techniques pour évoluer sans compromis sur les sites de chantier les plus exigeants.

L’Arocs sera présenté pour la première fois à la clientèle à la foire commerciale Bauma, organisée en avril 2013.