12
Mars
2010
|
01:00
Europe/Brussels

Mercedes-Benz do Brasil porte sa capacité de production à 75 000 unités par an

· La BNDES, la banque nationale brésilienne, accorde un prêt d’un montant de 1,2 milliard de réals brésiliens (environ 460 millions d’euros) à Mercedes-Benz do Brasil 

· Ces fonds seront affectés au renforcement des capacités, à l’optimisation des processus de production et des infrastructures du site de São Bernardo do Campo, ainsi qu’aux activités de recherche et de développement

São Bernardo do Campo, Brésil – Mercedes-Benz do Brasil a signé aujourd’hui un contrat avec la banque brésilienne Banco Nacional de Desenvolvimento Económico e Social (BNDES) pour un emprunt de 1,2 milliard de réals (environ 460 millions d’euros). Mercedes-Benz do Brasil, qui est le principal constructeur de véhicules utilitaires au Brésil, affectera ces fonds au renforcement des capacités de production de son site de São Bernardo do Campo, situé à proximité de São Paulo, où sont fabriqués les châssis, moteurs, transmissions et trains de roues des camions et des bus. La capacité de production du site, qui est le plus grand et le plus avancé du pays, pourra ainsi être portée à 75 000 unités par an, ce qui représente une augmentation de près de 15 pour cent .

Ces investissements massifs dans le site de production de São Bernardo do Campo devraient permettre à la filiale brésilienne de Mercedes-Benz de faire face à l’accroissement de la demande en véhicules utilitaires au Brésil. Face à cette explosion de la demande, Mercedes-Benz do Brasil tient également tenu à se doter d’un personnel suffisant et a embauché environ 1 400 personnes supplémentaires au cours des derniers mois.

Mercedes-Benz do Brasil, un nom bien établi au Brésil depuis 1956 qui est aussi le plus grand site de fabrication de camions Mercedes-Benz en dehors de l’Allemagne, a sollicité un financement auprès de la BNDES afin de pouvoir investir rapidement. La banque brésilienne de développement (BNDES) est une entreprise publique étroitement liée au ministère brésilien du Développement, de l’Industrie et du Commerce extérieur. Elle a pour vocation de financer à long terme des projets visant le développement du pays et, ce faisant, de renforcer la compétitivité de l’économie brésilienne et d’améliorer le niveau de vie de la population brésilienne .