Bruxelles,
06
Mai
2021
|
11:43
Europe/Brussels

Solution d’avertissement intelligente : encore plus de camions peuvent désormais être équipés du Sideguard Assist de Mercedes-Benz Trucks

Résumé
  • Le Sideguard Assist de Mercedes-Benz Trucks peut contribuer à désamorcer les situations critiques pour tous les usagers de la route concernés
  • La solution de rétrofit (S1R) offre le même niveau de sécurité que la variante de série et est désormais aussi disponible pour les modèles Actros, Arocs et Actros F de dernière génération
  • Vous pouvez bénéficier de subsides pour équiper un camion d’un assistant de changement de direction

Stuttgart – Les accidents impliquant des camions tournant à droite sont parmi les pires accidents qui peuvent se produire en agglomération. Pas seulement pour les usagers faibles de la route, comme les cyclistes ou les piétons, mais aussi pour les chauffeurs eux-mêmes. Afin de prévenir au mieux ce type d’accident, ou du moins d’en limiter les conséquences, Mercedes-Benz Trucks a introduit en 2016 son Sideguard Assist (S1R), proposé en option sur de nombreux modèles de série des gammes Actros, Arocs ou Econic. Pour la majorité de ces modèles, le Sideguard Assist est également disponible en solution de rétrofit. Celle-ci offre le même niveau de protection que la variante installée en série, et depuis avril 2021, ce dispositif peut également être installé en rétrofit sur les modèles Actros et Arocs de dernière génération. Même le Mercedes-Benz Actros F, tracteur d’entrée de gamme fonctionnel de 18 tonnes et plus, peut désormais aussi être équipé de ce système en rétrofit. Mais ce n’est pas tout : sur les modèles ne permettant pas l’installation du Sideguard Assist (S1R), Mercedes-Benz Trucks propose d’installer en solution de rétrofit le Sideguard Assist basique.

En faisant cela, Mercedes-Benz Trucks réaffirme son rôle de pionnier dans le domaine de la sécurité. Dans le même temps, l’entreprise matérialise sa volonté d’implémenter à large échelle les systèmes d’assistance à la conduite, permettant de prévenir les accidents sur les véhicules neufs et existants.

Une demande élevée pour le Sideguard Assist

L’offre d’une solution de rétrofit a été accueillie avec un grand intérêt auprès de la clientèle de Mercedes-Benz Trucks : depuis l’été 2020, environ 650 camions Mercedes-Benz ont été équipés en rétrofit du Sideguard Assist, que ce soit la version S1R ou le Sideguard Assist basique. En parallèle, un nombre sans cesse croissant d’entreprises de transport commandent le système en équipement départ usine. Le niveau de commande du système est particulièrement élevé, à savoir 85 % environ en Allemagne et en Suisse. « Cela prouve bien la forte volonté de nombreux opérateurs de flottes d’offrir à leurs chauffeurs un camion qui ne soit pas seulement efficicace et fiable, mais qui dispose également d’un excellent équipement de sécurité », explique Andreas von Wallfeld, Head of Marketing, Sales and Services de Mercedes-Benz Trucks.

L’adoption du Sideguard Assist peut également être encouragée par des subsides, tant pour le système installé départ usine que pour la solution de rétrofit proposée par Mercedes-Benz Trucks. 

Dispositif d’avertissement multi-étapes

Le Mercedes-Benz Sideguard Assist (S1R) se révèle particulièrement utile dans les situations de circulation difficiles et aux abords des carrefours complexes. S’il existe un risque que le chauffeur du camion ne puisse pas apercevoir un cycliste ou un piéton situé dans son angle mort lorsqu’il tourne à droite, le système peut assister le chauffeur au moyen d’un dispositif d’avertissement en différentes étapes. Le système S1R utilise des alertes visuelles au niveau de l’écran du MirrorCam, qui a remplacé les classiques rétroviseurs principaux et à grand angle sur les nouveaux Actros et Arocs. Sur les camions dotés de rétroviseurs extérieurs, les alertes font appel à un affichage LED intégré au montant A. Le Sideguard Assist repose sur deux capteurs de proximité logés au niveau du châssis côté convoyeur devant l’essieu arrière. Le système a été conçu pour surveiller l’intégralité de la longueur du véhicule complet, plus deux mètres à l’avant, un mètre à l’arrière et jusqu’à 3,75 mètres vers la droite. Ce système fonctionne pour les camions simples et les combinaisons tracteur/semi-remorque ou tracteur/remorque d’une longueur pouvant atteindre 18,75 mètres.

Dès juin 2021, le Safeguard Assist (S1R) sera remplacé sur la majorité des modèles Actros et Arocs par le nouveau Safeguard Assist (S1X), et doté d’une fonction additionnelle qui pourrait, dans certaines circonstances, sauver des vies : le Active Sideguard Assist (ASGA). Ce système, disponible en option départ usine pour la production dès le mois de juin, peut non seulement avertir le chauffeur de la présence de piétons ou de cyclistes en mouvement côté convoyeur, mais également déclencher une manœuvre de freinage automatisée lorsque le véhicule change de direction à une vitesse pouvant atteindre 20 km/h, et ce allant jusqu’à son immobilisation si le chauffeur ne réagit pas aux alertes.

Toujours beaucoup à faire

Un examen plus approfondi des statistiques liées aux accidents montre qu’il reste du chemin à parcourir. L’office national allemand des statistiques présente chaque année les chiffres des accidents. Ces statistiques comprennent à la fois des données générales sur les accidents impliquant des véhicules utilitaires et des usagers faibles de la route, comme les cyclistes et les piétons, mais aussi des statistiques sur les accidents provoqués par des « erreurs lors de changement de direction ». Cependant, l’analyse ne fait pas (encore) la distinction pour les poids lourds ou les accidents survenant quand ceux-ci virent à droite. Malgré cela, il subsiste une nécessité d’agir rapidement, spécialement car de nombreuses villes sont en train de développer leurs infrastructures cyclables, ce qui devrait entraîner une augmentation de la mobilité sur deux roues.

Et à la lecture des chiffres collectés par la fédération allemande des cyclistes (ADFC) sur la base des rapports de police, le constat est édifiant : en 2020, 40 cyclistes ont été tués en Allemagne à la suite d’un accident impliquant un camion tournant à droite. En 2019, ce chiffre était de 27. L’année précédente, il était de 34. Ces chiffres sont révélateurs quand on les compare à l’ensemble des accidents mortels impliquant des cyclistes. Pour 2020, les premiers chiffres de l’office national allemand des statistiques suggèrent qu’en agglomération, 263 cyclistes ont perdu la vie sur la route alors que 175 ont péri sur les axes situés en dehors des centres urbains. Le nombre d’accidents mortels s’élève donc à 438. En 2020, les accidents mortels impliquant des camions tournant à droite représentaient donc quasiment 10 %. Une étude sur les accidents, réalisée en 2019 par les assureurs sur la base des données liées aux accidents fournies par des partenaires tiers, est arrivée à la conclusion que la majorité de ces accidents survenaient dans les centres urbains. Le pourcentage réel pourrait donc être plus proche des 15 %. Ce simple constat est suffisant pour mettre une nouvelle fois en lumière l’urgence d’installer des assistants de changement de direction sur les camions.