Bruxelles,
22
Février
2019
|
10:04
Europe/Brussels

Le Mercedes-Benz eActros fait ses débuts dans la vallée de la Murg : transport silencieux et sans émissions

Poids lourds entièrement électriques pour la distribution de charges lourdes

Résumé
  • Essais sur le terrain de l’eActros de 25 tonnes à partir du printemps 2019 avec la société logistique Logistik Schmitt entre Ötigheim et Rastatt

  • Trajets quotidiens d’environ 168 kilomètres en trois shifts

  • Prochaine étape : essais comparatifs de l’eActros en tant que tracteur de semi-remorque d’un tonnage et d’une autonomie supérieurs et du projet de caténaires eWayBW

  • Poursuite des essais de l’eActros en parallèle - au total, plus de 30 000 kilomètres parcourus à l’électricité jusqu’à présent

  • Stefan Buchner, responsable de Mercedes-Benz Trucks : « Tout indique que nous sommes sur la bonne voie avec notre concept eActros. Nous sommes ravis que Logistik Schmitt utilise à présent l’eActros et nous sommes curieux de voir ce que la pratique donnera comme résultats intéressants. »

Gaggenau / Stuttgart - Avec le camion eActros entièrement électrique, Mercedes-Benz Trucks démontre qu’il est déjà possible aujourd’hui d’effectuer des tâches de distribution lourde dans la vallée de la Murg, dans le sud de l’Allemagne, sans émissions et en silence. L’eActros a été remis aujourd’hui à l’entreprise de logistique régionale Logistik Schmitt à l’occasion de la conférence de presse annuelle de Daimler Trucks au musée Unimog de Gaggenau.

Dans le cadre du projet eWayBW, le transport commercial sera électrique sur la route fédérale B462 autour de Rastatt, avec l’essai de camions reliés à des caténaires à partir de 2020. Alors que les préparatifs pour la construction de l’infrastructure nécessaire sont encore en cours, l’eActros est mobile avec son moteur électrique sur batteries, entièrement flexible et ne nécessite qu’une infrastructure minimale, à savoir une borne de recharge.

Dès le printemps de cette année, Logistik Schmitt utilisera l’eActros à la place d’un camion diesel conventionnel dans le cadre d’un essai grandeur nature pour le transport de carters de transmission. L’eActros sera testé sur une distance d’environ 7 kilomètres selon un système exigeant en trois shifts entre l’entrepôt de Logistik Schmitt à Ötigheim et l’usine Mercedes-Benz Gaggenau à Rastatt. Le trajet quotidien du camion de 25 tonnes totalisera environ 168 kilomètres.

Ce parcours est le coup d’envoi d’une série d’essais sur le terrain eActros qui se déroulent sur plusieurs années dans la vallée de la Murg et dans la région environnante. Lors d’une étape ultérieure, des essais comparatifs avec le projet de caténaires seront effectués sur une version évoluée de l’eActros comme variante de tracteur de semi-remorque avec un tonnage et une autonomie supérieurs.

Stefan Buchner, responsable de Mercedes-Benz Trucks : « Notre eActros est sur la voie publique depuis juin 2018 et a déjà parcouru plus de 30 000 kilomètres avec son moteur électrique alimenté par batteries. Nous glanons les expériences de nos clients avec l’eActros dans le cadre d’activités quotidiennes normales depuis septembre. Son autonomie de 200 kilomètres s’est avérée absolument réaliste. L’eActros accomplit ses tâches de transport indépendamment de l’itinéraire ou d’autres facteurs. Les frais d’installation d’une borne de recharge auprès de chaque client sont relativement faibles comparativement. Tout indique que nous sommes sur la bonne voie avec notre concept eActros. Notre objectif à partir de 2021 est d’avoir des camions de production de série pour poids lourds, silencieux et sans émissions, fonctionnant dans les villes et économiquement comparables aux camions diesel.

Nous sommes ravis que Logistik Schmitt utilise à présent l’eActros et nous sommes curieux de voir ce que la pratique donnera comme résultats intéressants ».

Première phase : test pratique sur l’aller-retour Ötigheim - Rastatt

Rainer Schmitt, associé exécutif de Logistik Schmitt : « Face aux nouveaux défis du secteur de la logistique, nous examinons en permanence les dernières innovations – si nous en reconnaissons le potentiel. L’approche deMercedes-Benz Trucks avec l’eActros nous a impressionnés à tous les niveaux. En testant l’eActros, nous sommes heureux de contribuer à rendre l’activité de transport de l’avenir plus écologique et durable. L’aller-retour Ötigheim-Rastatt est parfaitement adapté à cette entreprise. Nous pouvons ainsi mettre l’eActros à l’épreuve dans des opérations difficiles en trois shifts - sous stress permanent. L’eActros suit exactement le même parcours qu’un Actros diesel conventionnel qu’il est destiné à remplacer. C’est une excellente occasion de comparaison. »

Dans la première phase de test de l’eActros, Logistik Schmitt intègre un véhicule avec caisse mobile dans sa flotte. L’eActros transporte jusqu’à douze tonnes et effectue douze tournées par jour. Les batteries de l’eActros sont également rechargées pendant le (dé)chargement du véhicule, de manière à pouvoir exploiter de manière optimale l’autonomie totale de 200 kilomètres de l’eActros. Dans un premier temps, le véhicule sera chargé à l’aide d’une borne de recharge mobile.

Deuxième phase : essais en parallèle avec le camion sur caténaires

Dès la deuxième phase du projet eActros dans la vallée de la Murg, le poids lourd de 25 tonnes de la première phase sera remplacé par une version avancée du camion électrique sous la forme d’un tracteur semi-remorque. Avec le semi eActros, Logistik Schmitt livrera des composants d’essieux sur une distance de 14 kilomètres entre l’entrepôt d’Ötigheim et l’usine Mercedes-Benz Gaggenau, principalement par la B462. Ce trajet est, pour l’essentiel, le même que celui du projet de caténaires. Les spécifications du semi-remorque eActros seront comparables à celles des poids lourds à caténaires aériens, entre autres en termes de tonnage et d’autonomie supérieurs. Les essais en parallèle des eActros et des poids lourds à caténaires dureront environ un an et fourniront les données et les résultats permettant de comparer les deux concepts, par exemple en quoi les véhicules sont adaptés à cette activité.

Troisième phase : comparaison directe avec le camion à caténaires aériens

Au cours de la troisième phase du projet, qui devrait chevaucher la deuxième phase, le tracteur de semi eActros parcourra le même trajet que le poids lourds à caténaires pendant environ une à deux semaines afin qu’une comparaison directe puisse être effectuée, ce qui servira à valider la deuxième phase. Au cours de cette comparaison directe, l’eActros transportera des rouleaux de papier sur 18 kilomètres depuis les papeteries de Gernsbach-Obertsrot jusqu’au site logistique de Fahrner à Kuppenheim, à l’instar des camions impliqués dans le projet des lignes aériennes.

L’Actros diesel conventionnel comme point de comparaison des concepts

Un Actros diesel conventionnel répondant à la norme d’émissions Euro VI et doté d’un équipement de mesure servira de point de départ neutre pour la comparaison des concepts et roulera le long du trajet à lignes aériennes. Il sera alors possible de comparer la consommation d’énergie des camions électriques – sur batteries et à caténaires – avec la consommation du camion diesel.

Aucune prévision de camions à caténaires chez Daimler pour l’instant

En tant que constructeur mondial, Daimler travaille sur des solutions tournées vers l’avenir qui ont un grand potentiel de mise en œuvre à l’échelle mondiale. En raison des coûts d’infrastructure élevés, l’entreprise n’entrevoit pas de potentiel dans les lignes aériennes pour l’instant, compte tenu également du développement rapide de la technologie des batteries et des piles à combustible.

À propos d’eWayBW

eWayBW est un projet-pilote en matière de recherche de camions hybrides à transmission électrique par le biais de lignes électriques aériennes. Sur le parcours d’essai de la B462 entre Kuppenheim et Gernsbach-Obertsrot, trois tronçons seront électrifiés au moyen de lignes électriques aériennes. Les camions spécialement équipés peuvent prélever le courant électrique des lignes électriques aériennes. Parallèlement, une batterie rechargée fournit de l’énergie dès que le camion emprunte un trajet non pourvu de lignes électriques aériennes. L’exploitation de ces camions à caténaires hybrides sera examinée au cours d’une phase pilote de trois ans. Le projet s’accompagne de recherches scientifiques. La planification, l’approbation et la construction de l’itinéraire pilote coûteront 17,6 millions d’euros (source : www.ewaybw.de).

À propos de la « flotte d’innovations » opérationnelle d’eActros

La « flotte d’innovations » d’eActros a débuté en septembre 2018. Au total, 20 clients utilisent l’eActros comme camion de 18 ou 25 tonnes proche de la production de série. Ces clients conduisent l’eActros dans le cadre de déplacements de routine et testent son aptitude au quotidien. Tous ces clients de l’eActros sont actifs dans la distribution de proximité et l’utilisent pour des tâches qui seraient autrement exécutées par des véhicules diesel conventionnels. Les clients couvrent un large éventail de secteurs et de catégories et utilisent une variété de types de caisses. Les séries de tests peuvent se décomposer en deux phases, chacune regroupant dix clients sur une durée totale d’environ deux ans. Dans le cadre du projet « Concept ELV² », le développement et les essais du poids lourd électrique dans la distribution de proximité sont sponsorisés à des degrés divers par le Ministère fédéral allemand de l’environnement (BMUB) et le Ministère fédéral des Affaires économiques et de l’Énergie (BMWi).

L’eActros : architecture entièrement basée sur le moteur électrique

L’eActros repose sur le châssis du Mercedes-Benz Actros. En outre, l’eActros utilise une architecture basée entièrement sur le moteur électrique avec une grande proportion de pièces spécifiques. Deux moteurs électriques situés près des moyeux de roue de l’essieu arrière assurent la mise en mouvement. Leur puissance est de 126 kW chacun, pour un couple maximal de 485 Nm par moteur. En aval de la transmission, qui développe 11 000 Nm. La puissance motrice est donc au niveau d’un poids lourd diesel. La charge maximale autorisée par essieu est de 11,5 tonnes. L’énergie est stockée dans des batteries lithium-ion d’une capacité de 240 kWh. Selon la capacité de charge disponible, une recharge complète dure entre deux et onze heures (à 150 ou 20 kW respectivement).

Large gamme de véhicules utilitaires électriques Daimler

Daimler a de l’expérience dans l’électrification des camions depuis 2010 tandis que son premier camion branché de série est commercialisé et utilisé par les clients depuis 2017 : le camion léger Fuso eCanter. Fin 2018, Daimler Trucks a remis à un client le premier camion de poids moyen, un Freightliner eM2, et a ainsi commencé des essais pratiques aux États-Unis pour les camions électriques de poids lourd et moyen. L’eCascadia pour la distribution urbaine sera également testé. Dans le secteur des bus, la livraison du premier Mercedes-Benz eCitaro a eu lieu à la fin de l’année dernière et des clients peuvent déjà s’en faire une idée. La marque Thomas Built Buses lance l’eC2 (également connu sous le nom de Jouley) en petite série. Les premiers véhicules seront livrés aux clients en 2019. En ce qui concerne les camionnettes, le Mercedes-Benz eVito est depuis peu disponible et a déjà été livré à ses premiers clients. L’eSprinter suivra au second semestre 2019. Les véhicules de Daimler Trucks, Daimler Buses et Mercedes-Benz Vans couvriront ainsi toute la gamme du transport urbain avec des véhicules électriques.