Bruxelles,
23
Septembre
2020
|
11:49
Europe/Brussels

Mercedes-Benz Trucks déploie dans ses camions deux innovations mondiales qui rehausseront la sécurité routière

Résumé
  • À partir de juin 2021, l’Active Sideguard Assist à fonction de freinage automatique sera disponible en plus du Sideguard Assist sur la majorité des modèles des gammes Actros et Arocs
  • Aussi disponible à dater de juin 2021 sur la plupart des modèles de la gamme Actros, l’Active Drive Assist 2 comprendra une fonction d’arrêt d’urgence qui peut décélérer automatiquement le véhicule pour l’immobiliser complètement en cas d’urgence

Stuttgart – Mercedes-Benz Trucks a toujours été un pionnier de la sécurisation des véhicules dans son secteur. La société a investi des centaines de millions d’euros par an dans la recherche et développement pour mettre au point des systèmes d’assistance capables d’épauler toujours davantage les chauffeurs dans leur travail et d’accroître la sécurité de tous les usagers de la route. L’Active Sideguard Assist à fonction de freinage automatique et l’Active Drive Assist 2 à fonction d’arrêt d’urgence automatique en sont les exemples les plus récents. Tous deux seront disponibles à compter de juin 2021.

Comme chaque accident est un accident de trop, il faut tout faire pour l’éviter ou, du moins, pour en atténuer les conséquences pour toutes les personnes impliquées.

Les systèmes d’assistance capables de seconder activement le conducteur dans des situations que ces systèmes reconnaissent comme dangereuses, sans pour autant l’exonérer de ses responsabilités sont d’une importance cruciale pour augmenter la sécurité du trafic. Par exemple, il y a des années, l’Association fédérale allemande du transport de marchandises, de la logistique et du traitement des déchets, ainsi que la Mutuelle professionnelle des transports et de la circulation (respectivement, la Bundesverband Güterkraftverkehr Logistik und Entsorgung et la Berufsgenossenschaft für Transport und Verkehrswirtschaft) et la compagnie d’assurances Kravag ont montré lors d’un essai mené en conditions réelles avec plus de 1000 véhicules que les camions équipés d’assistants de conduite présentaient une probabilité d’accident inférieure de 34 % à celle de véhicules témoins du même type.

Avec des dispositifs tels que l’aide active au freinage de 5e génération (ABA 5), le Sideguard Assist avec détection des piétons et des cyclistes, l’Active Drive Assist pour la conduite semi-autonome (niveau 2 selon la SAE), ainsi que la MirrorCam à la place des rétroviseurs principaux et à grand angle, Mercedes-Benz a continué à renforcer considérablement la sécurité de ses camions. C’est en particulier vrai pour l’actuelle génération des Actros et pour une majorité des modèles de l’Arocs qui affichent le niveau le plus élevé de tous les camions actuels de Mercedes-Benz en termes d’architecture de sécurité et de systèmes d’assistance installés.

Nouveau : Active Sideguard Assist à fonction de freinage automatisé

Circuler en poids lourd dans le trafic urbain, parfois sur des routes étroites et en traversant des carrefours déroutants est une mission ardue pour plus d’un chauffeur professionnel. Cela est spécialement vrai pour les manœuvres de braquage. Le chauffeur doit être attentif aux feux, à la signalisation et au trafic transversal et venant en sens inverse, sans oublier les piétons et cyclistes circulant sur les côtés.

Le hic, c’est que les usagers vulnérables n’ont souvent pas conscience que, dans certaines situations, il peut arriver qu’un camionneur ne puisse même pas les voir. Qui plus est, les poids lourds dotés d’un grand empattement ou tractant une grande remorque changent souvent de voie d’une façon que les autres usagers ont de la peine à comprendre : avant de virer, le camion s’engage d’abord tout droit dans le carrefour afin de se ménager une marge de manœuvre en fonction des caractéristiques de traînage de la (semi-)remorque. Quelquefois, le cycliste ou piéton qui traverse du côté passager du camion, ne s’imagine même pas une seconde que le camion va tourner, mais suppose qu’il va continuer tout droit.

Une intervention active de freinage est une fonction qui peut sauver des vies dans certaines situations

Le Sideguard Assist, mis au point par Mercedes-Benz Trucks et disponible sur de nombreuses variantes des modèles Actros, Arocs et Econic depuis 2016, peut intervenir utilement dans ce genre de circonstances. Lors d’un virage à droite, le Sideguard Assist peut avertir le chauffeur en exécutant un processus en plusieurs étapes s’il repère, par exemple, un piéton ou un cycliste dans la zone qu’il surveille.

À partir de 2021, Mercedes-Benz proposera aussi l’Active Sideguard Assist (ASGA) en plus du Sideguard Assist. Avec, en prime, une fonction potentiellement apte à sauver des vies humaines : ce nouveau système peut non seulement prévenir le chauffeur que des piétons ou des cyclistes se déplacent sur sa droite, mais aussi amorcer une manœuvre automatisée de freinage à des vitesses de braquage allant jusqu’à 20 km/h pour immobiliser le véhicule au cas où le chauffeur ne réagirait pas aux signaux sonores d’avertissement. L’ASGA utilise l’angle de braquage pour identifier la nécessité d’une telle manœuvre de freinage et, dans l’idéal, pour empêcher une possible collision. Premier constructeur de camions dans le monde à proposer un tel système à fonction de freinage automatisé, Mercedes-Benz Trucks veut contribuer de la sorte à réduire davantage encore le nombre d’accidents entraînant des blessures graves, voire mortelles, lors d’un virage à droite.

Nouveauté : Active Drive Assist 2 à fonction d’arrêt d’urgence

L’Active Drive Assist (ADA) représente, lui aussi, un pas en avant en termes de sécurité et fait du nouvel Actros le premier camion de série au monde apte à la conduite semi-autonome (niveau 2 selon la SAE). Si certaines conditions préalables sont remplies, il aide activement le routier dans le guidage longitudinal et transversal de son camion, et peut maintenir la distance par rapport au véhicule qui précède, accélérer et aussi braquer si les conditions système requises telles qu’un rayon de courbure suffisant ou des marquages routiers nettement visibles sont réunies, le tout en mode automatique. Si le chauffeur se rapproche trop du véhicule qui le précède, l’ADA peut ralentir le camion de sa propre initiative jusqu’à ce que la distance minimale prédéterminée ait été restaurée. Une fois qu’elle l’a été, le système peut réaccélérer le camion jusqu’à la vitesse prédéterminée.

Disponible à compter de juin 2021, l’ADA 2 pourra en faire encore plus : ce système de dernière génération est capable de déclencher un arrêt d’urgence s’il constate que le chauffeur n’a pas participé activement au processus de conduite pendant une période prolongée, suite à un problème de santé par exemple. Le système commence par émettre des signaux visuels ou sonores pour demander au camionneur ou à la camionneuse de placer ses mains sur le volant. Mais si, au bout de 60 secondes, il ou elle n’a pas réagi, même après plusieurs avertissements, en intervenant par le biais, par exemple, d’un freinage, d’un braquage, d’une accélération ou de la manipulation des systèmes du véhicule au moyen des boutons agencés sur le volant, le système pourra freiner, dans les limites de ses capacités, jusqu’à ce que le véhicule s’immobilise en sécurité sur sa voie de circulation, et ce tout en utilisant les feux de détresse pour prévenir les véhicules qui suivent. La manœuvre d’arrêt d’urgence lancée par le système peut être stoppée à tout moment via un rétrogradage (kick-down). Si le camion s’immobilise, le système peut serrer automatiquement le nouveau frein de stationnement électronique. De plus, il déverrouillera les portières pour permettre aux ambulanciers et autres premiers intervenants d’accéder directement au chauffeur en cas d’urgence médicale.

Active Brake Assist 5 : assistant de freinage d’urgence sur autoroutes et en milieu urbain

Les interventions de l’Active Sideguard Assist (freinage automatique actif) et de l’Active Drive Assist 2 (arrêt d’urgence automatique) ne doivent pas être confondues avec la fonction de freinage d’urgence de l’Active Brake Assist 5. L’ABA 5 opère avec une combinaison de radars et de caméras. Par rapport à l’ABA 4, il peut réagir à la présence de personnes en mouvement non seulement par une manœuvre de freinage partiel, mais aussi par une manœuvre automatique de freinage à fond jusqu’à une vitesse de 50 km/h.

Si l’ABA 5 constate qu’il y a un risque d’accident avec le véhicule précédent, un obstacle fixe ou un piéton qui vient en sens opposé, traverse, se déplace dans sa propre bande de circulation ou s’arrête net subitement, un signal d’avertissement sonore ou visuel peut être émis à l’adresse du chauffeur pour commencer. Si celui-ci ne réagit pas adéquatement, le système peut ensuite amorcer une manœuvre de freinage partiel dans un deuxième temps, la vitesse étant réduite jusqu’à 3 m/s2, soit environ 50 % de la performance de freinage maximal. Si une collision est néanmoins imminente, l’ABA peut exécuter, dans les limites qui lui sont propres, un freinage à fond automatique en urgence, puis serrer le nouveau frein de stationnement électronique après que le véhicule s’est immobilisé.

Les systèmes d’assistance de Mercedes-Benz Trucks ont en commun d’être tous conçus pour aider autant que possible le chauffeur dans les limites qui leur sont propres, celui-ci ou celle-ci continuant toutefois à assumer la pleine et entière responsabilité de son véhicule, conformément à la loi.

De plus amples informations sont disponibles ici : d.ai/NOWandNEXT2020-pressmaterial