Bruxelles,
16
Mai
2019
|
11:52
Europe/Brussels

Van den Braembussche joue la carte de l'étoile

14 nouveaux Arocs pour le transport de béton et de matériaux de construction

Résumé

Le spécialiste des matériaux de construction Van den Braembussche, situé à Eeklo a récemment renouvelé sa flotte de malaxeurs à béton et de camions de livraison de matériaux de construction. Le choix de l’entreprise, qui possède des établissements à Eeklo, Bruges, Oostrozebeke et Aalter, s’est porté sur 14 camions Arocs.

Van den Braembussche est une entreprise de longue tradition. En effet, ce spécialiste des matériaux de construction a été fondé dès 1938. Filip et Alexander Van den Braembussche représentent la troisième génération à la tête de l’entreprise familiale, qui compte aujourd’hui quatre succursales.

Expansion substantielle

« Ces dernières années, nous avons considérablement étendu nos activités, avec l'ouverture d'une deuxième succursale à Bruges en 2015, basée sur le même concept qu'ici à Eeklo, » a déclaré Alexander Van den Braembussche. Concrètement, cela signifie que la succursale associe un commerce de matériaux de construction à une centrale à béton. Van den Braembussche a ensuite repris un commerce de matériaux de construction à Oostrozebeke en 2016 et, en 2018, l'entreprise a ouvert une troisième centrale à béton à Aalter. « Le béton est un produit un peu plus régional que les matériaux de construction. Pour les matériaux de construction, nous suivons les clients sur les chantiers. Pour le béton, ce n'est pas possible pour des raisons pratiques et financières. C'est pourquoi nos entreprises sont situées dans un triangle géographique, chacune couvrant un rayon de 20 km autour de la succursale, afin de pouvoir servir nos clients au mieux » ajoute Filip Van den Braembussche.

Le plus gros achat de camions de l'histoire

Van den Braembussche peut compter sur une flotte de 47 camions pour desservir les clients des quatre sites. Il s’agit à la fois de malaxeurs à béton et de camions de livraison de matériaux de construction, dans une proportion à peu près égale. Pour ces deux activités, l’entreprise utilise à la fois des tracteurs et des camions. « Nous avons notre propre atelier et nous nous chargeons nous-mêmes de l’entretien de nos véhicules, ce qui nous permet de les faire durer longtemps. Mais bien sûr, tout a une fin, et un certain nombre de nos véhicules ont dû être remplacés » précise Filip Van den Braembussche. Une vaste opération de renouvellement a été lancée, car la succursale d’Eeklo a non seulement remplacé une série de véhicules, mais a aussi élargi sa flotte. « Il fallait aussi des camions pour l’ouverture de notre troisième centrale à béton à Aalter. C’est la raison d’une telle vague d’achat de camions, une première pour l’entreprise. Il s’agit aussi bien de malaxeurs de béton que de tracteurs pour malaxeurs de béton et de tracteurs et de camions de livraison de matériaux de construction, ces derniers étant toujours équipés d'une grue, » explique Alexander Van den De Braembussche.

Points forts de Stuttgart

« Trois marques étaient en lice pour la livraison de ces camions, » a déclaré Filip Van den Braembussche. Les deux frères ont finalement arrêté leur choix sur Mercedes-Benz et sur les Arocs. « Les camions de Stuttgart ont fait forte impression, grâce à leur rapport qualité/prix et à plusieurs caractéristiques techniques, telles que le système d’entraînement HAD. Les autres points forts étaient leur poids et le service de Groep Vereenooghe » précise Alexander Van den Braembussche à propos des Arocs. Les deux frères évaluent un service de qualité en termes d’assistance technique rapide et de proximité du garage. « Notre succursale de Bruges est située dans la Pathoekeweg, où le groupe Vereenooghe possède également sa succursale brugeoise. Impossible de faire plus pratique », conclut Alexander Van den Braembussche.