12
Mars
2002
|
01:00
Europe/Brussels

Evolution du moteur Diesel : 1932 vît apparaître le premier véhicule utilitaire léger doté, en version de base, d’un moteur Diesel – le Lo 2000

Durant cette période extrêmement difficile, Daimler-Benz AG a pris le risque d’étendre sa gamme de véhicules utilitaires au-delà des standards habituels. Pour la toute première fois, un véhicule utilitaire « rapide » était équipé d’un moteur diesel en version de base. Dès 1932, l’utilitaire léger, baptisé Lo 2000, et doté du nouveau moteur diesel 3.8 litres OM 59 pourvu de chambres de précombustion, a contribué considérablement à l’intégration du moteur à auto-allumage sur le marché.

La production redémarre avec le Lo 2000

La modernisation et les diversifications sans précédent apportées à la gamme de véhicules utilitaires par Daimler-Benz AG succédait à une période d’inflation, de crise économique mondiale, et de déséquilibre politique. Le nombre de clients de véhicules utilitaires était fortement réduit, et Daimler-Benz ne fut pas épargné par cette crise. La production de véhicules utilitaires à Gaggenau régressait de 4.692 unités en 1928, à 1.595 unités en 1932. C’est à l’usine de Gaggenau que Daimler-Benz AG avait confié la responsabilité de la production de véhicules utilitaires, après la fusion de Benz & Cie avec Daimler-Motoren-Gesellschaft en 1926.

Plus de 13.000 unités produites

Lorsque Daimler-Benz présenta le nouveau « 2 tonnes » Lo 2000 (la désignation correspondait à la charge utile) au Salon de Genève en 1932, aucun des responsables n’aurait osé prédire le succès qu’allait connaître ce modèle dont 13.000 exemplaires furent construits. Le succès du Lo 2000 est dû en grande partie au nouveau moteur diesel OM 59, qui contribua à la renommée de ce véhicule utilitaire économique et efficient.

Jusqu’alors, même dans le domaine du camion lourd, l’évolution technique du moteur diesel n’était pas une certitude. Cependant, alors qu’aux Etats-Unis les moteurs à essence maintenaient leur place sous les capots, et ce jusqu’aux années 60’, les Européens, au lendemain de la crise économique mondiale, avaient pris conscience des avantages du moteur diesel et l’employaient de plus en plus couramment.